Gîte Ti Nuz

logoTi Nuz, une villégiature à l’abri des bruits du monde.

Notre gîte est labellisé 3 épis  par les Gîtes de France® et 3 étoiles meublés de tourisme Préfecture du Finistère.

Les îliens connaissent cet endroit comme « la maison de Mourousi ». Le présentateur vedette du journal de 13 heures dans les années 80 en avait fait son havre de paix, Véronique Mourousi ayant de la famille sur l’île. On raconte que de grandes fêtes y ont été organisées par le couple. Depuis le départ d’Yves Mourousi, on ne croise plus guère de « people » à l’île de Batz. (en 1950, Farah, Diba avait aussi posé sa serviette sur la plage toute proche de Pors Reter)

où est Ti Nuz, qu’est-ce que c’est ?
La location est située à l’ouest de l’île sur une butte vers le phare, 30 mètres au dessus du niveau de la mer, à côté du plus ancien moulin.
La propriété, agrémentée d’un grand jardin de 2200 mètres carrés, se compose de deux maisons: l’une habitée par le propriétaire, l’autre entièrement rénovée proposée à la location.

Belles vues mer pour ce gîte très lumineux de 90 m2 de plein pied dans ce jardin clos arboré et exotique, très calme en marge du sentier, il vous offre :
– un salon/ bibliothéque
– cuisine équipée ouverte sur séjour
– une chambre avec un grand lit
– une chambre avec trois lits superposés
– un wc, une salle de bains
– une arrière cuisine placard réfrigérateur
– une buanderie avec lave-linge, lave-vaisselle, séche-linge

– Nous n’acceptons pas les animaux.

En option 1 chambre supplémentaire, contigüe à la maison (accès par l’extérieur), avec 1 lit 140, salle de bain et WC.

Une terrasse en bois de 75 m2 orientée plein sud (salon de jardin).

L’endroit est particulièrement calme et discret, car au détour du sentier, les randonneurs ne passent pas naturellement là.

La maison est à 600 m (10 mn) du bourg, 1 km et demi du débarcadère, (20 mn), 900 m du phare, et à 500 m des plages sud de Pors Leien et de Poul C’horz. 

Un tourisme discret. Petite, 3 km 5 par 1 km 5, (320 hectares), malgré deux tiers de résidences secondaires, l’île de Batz est la moins connue des îles du Ponant. Pourtant proche de la côte, à un quart d’heure de Roscoff, le tourisme n’est pas sa priorité. La population (500 habitants) triple pourtant en juillet aout, plus 2000 à 3000 visiteurs à la journée (avril à septembre 1800 passages à la journée). Bateaux toutes les demi-heures en été, gare alors aux embouteillages de vélos sur les quais et au détour des chemins…attention aussi aux tracteurs, on dit qu’ils sont cent sur l’île, certains très anciens et très jolis…  La bicyclette est reine, on pratique aussi l’équitation et la voile dès 4 ans.

Les randonneurs affluent dès les beaux jours, pour faire le tour de l’île; c’est beau ! (12 km).

Un jardin tropical féérique à l’est de l’île, Jardin Georges Delaselle, (2 hectares, 2500 espèces, 30000 visiteurs par an), et la montée du phare à l’ouest, (198 marches/1836) sont deux incontournables d’un séjour sur notre île vivante et discrète.

Voir aussi le trou du serpent, là où le vaillant Nuz, futur chevalier de Cleder a fait le travail pour Saint-Pol Aurélien en jetant le dragon dans les rochers après l’avoir entrainé avec l’étole passée autour de la tête ( l’étole est exposée à l’église), l’évêque gallois qui a évangélisé le Léon au 6 ième siècle s’est pourtant approprié ce fait d’arme dans la légende. Mais c’est bien à Nuz que les Batziens doivent d’avoir été débarrassés de la terrible bête qui semait la terreur et le désordre dans l’île…   L’église de Saint-Paul est reconstruite au 9 ième siècle, c’est alors l’église principale de la région qui en compte pourtant beaucoup.

Plaisirs balnéaires. On dit qu’on respire dans les environs l’air le plus revigorant d’Europe ! Le vent et les courants lavent les eaux. Les algues prolifèrent dans ce bain de pureté. Le bassin accueille la plus grande richesse d’algues de la côte atlantique.

Certes la Manche est fraîche pour la baignade, mais les plaisirs balnéaires sont bien là à Batz, avec 20 plages, la plus grande au nord, la Grève blanche (800m), mais pour gagner quelques degrés, l’île offre la moitié de ses plages au sud ; rare en Bretagne Nord ! (dont Pors Leien 5 mn ) 

Batz, l’île aux paysans. L’île vit toute l’année, grâce à une activité maraîchère très dynamique. 22 exploitations, plus de la moitié en bio, cultivent, pomme de terre, chou-fleur, artichaut, échalote et autres primeurs sur plus de la moitié de la superficie de l’île. Les légumes y poussent plus vite qu’en pays du Léon sur le continent ( déjà précoce, plus grosse région légumière de France), grâce au climat doux entretenu par le Gulf Stream et aux algues utilisées comme engrais par les agriculteurs.  Ces productions sont évidement surtout exportées, mais à Batz, on mange aussi la patate à toutes les sauces !

A l’heure où l’agriculture en Bretagne est souvent stigmatisée car polluante (algues vertes), et alors que les îles bretonnes peinent à vivre en dehors de la saison estivale, Batz propose un autre modèle, et ne tient pas trop à le faire savoir…

Rurale, agricole…bien maritime également ! 40 familles vivent ici de la pêche et de la récolte du goémon.

10 bateaux côtiers, fileyeurs et chalutiers,  plus 2 caseyeurs et 5 goémoniers s’activent aux abords. A déguster Lotte, Raie, Lieu jaune, Saint-Pierre, Araignée, Homard, Crabe…. On peut aussi ramasser de délicieux bigorneaux.

 Une île vivante. Sur l’île de Batz,  on peut donc se nourrir des productions insulaires. Un marché offre les produits de l’île le dimanche en été, ou directement auprès des producteurs. Les courses sont aisées par ailleurs, avec deux supérettes très bien achalandées et une boulangerie. 34 enfants vont à l’école primaire publique, et 14 au Collège des Iles du Ponant, un médecin et des infirmiers, une caserne de pompiers veillent sur  la sécurité et la santé des habitants.

La très belle médiathèque Ker Anna propose livres (dont un très beau fonds régional) et dvd. (11300 ouvrages et 220 DVD, 240 abonnés dont 170 à l’année, un quart des îliens sont adhérents, 4000 visiteurs).  Plusieurs associations animent l’île au niveau culturel et sportif.

L’été bénédiction de la mer, course de chevaux sur la plage, Fest Noz.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

3 commentaires pour Gîte Ti Nuz

  1. Henrike Mertens dit :

    Dear Stéphanie and Christophe,
    MERCI! Thank you for that wonderful week in your perfect house.
    We really enjoyed it and found everything we needed with our two children in your place.

    We are sure to come back to Ti Nuz.
    Greetings from Frankfurt,

    Henrike and Michael

  2. VOGHI dit :

    Je garderai un merveilleux souvenir de mon étape sur l’île de Batz, grâce à vous.
    Tout était parfait: emplacement exceptionnel, gîte cosy très confortable et d’une propreté irréprochable, avec un superbe jardin, votre gentillesse et sans oublier vos conseils précieux de visites.
    Encore merci pour votre accueil!

    Bien sincèrement,
    Vanessa

  3. Mélanie dit :

    À notre grand regret, nous n’avions qu’un week-end pour profiter de notre séjour à Batz !
    Nous avons particulièrement apprécié le calme de l’île, ses plages et paysages ainsi que la fraîcheur en soirée, sans oublier le poisson fraichement pêché livré à domicile !
    Le gîte Ty Nuz est super avec sa grande terrasse en bois avec vue mer, le mobilier Tolix, le coin salon confortable et lumineux. Détail pratique : la chambre des enfants et celle du studio sont bien isolées du séjour, ce qui est bien appréciable

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s